Europe de l’Est : le nouvel Eldorado pour gérer ses clients ?


La création de nouvelles sociétés à l’étranger est l’une des solutions adoptées par les entreprises sur le territoire pour étendre leurs activités. Parmi les marchés émergents, il y a notamment l’Europe de l’Est.

Europe de l’Est : le nouvel Eldorado pour gérer ses clients ?

Europe de l’Est : des conditions favorables à la rentabilité

Avec son expansion vers l’Europe de l’Est, une entreprise acquiert de nouveaux clients et réalise de nouvelles ventes. En effet, les pays de cette zone, dont la Lettonie, se situent à proximité de grandes puissances comme la Russie avec lesquelles  il est possible de faire des affaires commerciales. 


La plupart des pays de l’Est sont également membres de l’Union Européenne. Grâce à ce statut, les entrepreneurs bénéficient des avantages de la zone Euro : déplacement libre dans l’espace Schengen grâce à un visa d’entrées multiples,  exonération des droits d’importation et exportations, flexibilité des procédures administratives …

La création d’une filiale dans un pays de l’Est ayant une faible pression fiscale peut contribuer également à l’amélioration de la rentabilité de la société.

La raison est qu’en fondant une entreprise dans une juridiction offshore à l’Est, la firme peut optimiser voire réduire le montant de ses taxes. Ce qui augmentera le profit de la société.

Ainsi, si une société ouvre par exemple un bureau en Lettonie, cette dernière peut facturer dans la devise de son choix les clients provenant des autres zones de l’Europe et du monde. Les revenus générés via l’entreprise en Lettonie seront alors soumis à l’impôt sur ce territoire.

Le taux d’imposition en Lettonie étant le plus faible d’Europe (0 % à 20%), la firme réalise des économies sur ses impôts. La valeur des taxes sera donc plus basse que celle des impôts en France.

Selon le pays, la double imposition peut s’appliquer ou non. Il est donc important de s’assurer que la juridiction ait signé des traités avec d’autres pays pour éviter d’être taxé plusieurs fois. 

Outre la faible pression fiscale, l’Europe de l’Est est aussi une zone où il est possible de recruter à moindre prix des profils compétents et multilingues.

Ce qui est toujours utile pour faciliter les relations avec les partenaires externes. Notamment pour cela, la Lettonie est idéale pour gérer ses relations avec ses clients.

Enregistrer une nouvelle entreprise en Europe de l’Est

Créer une société dans pays de l’Est requiert la connaissance de la réglementation de chaque territoire. Une aide juridique est souvent indispensable pour réussir son installation.

Lors de la création d’une entreprise en Europe de l’Est, sont souvent requis également : une adresse du bureau ou siège social, un administrateur et un capital social minimum.

Notons qu’en cas d’installation à l’Est, une société reçoit souvent un numéro TVA européen, qui lui permettra de faire en toute légalité en Europe des transactions commerciales.